les Ostéopathies et le travail sur les énergies

“manipulation physique et énergétique du vivant”

Ostéopathie tissulaire, fonctionnelle, structurelle, viscérales ? Shiatsu, reiki, telington Ttouch, lithothérapie?

définition ostéopathie = Méthode thérapeutique manuelle utilisant des techniques de manipulations vertébrales ou musculaires, du grec Osteo (os) et pathie (souffrance).

J’ai vu en quelques années se développer et fleurir des professionnels en tout genre, proposant différentes prestations pour rendre votre cheval mieux dans son corps. Aujourd’hui c’en est presque devenu une mode, où chacun veut tirer son épingle du jeu et où certains prônent même l’originalité et la nouveauté comme gage de qualité. On se croirait à la même mode que les prénoms ; que le plus original gagne.

Mon avis sur la question est que oui, il est bon de faire suivre son cheval (et de se faire suivre soi-même) sur le plan ostéopathique et énergétique, mais qu’il faut faire attention à la personne que nous décidons de faire intervenir : en effet, la manipulation peut parfois faire plus de mal que de bien. N’oublions pas qu’il s’agit de manipuler des os, des nerfs, des tendons, des muscles … 

Et comme si ce choix n’était pas assez compliqué, il existe plusieurs types d’ostéopathies différentes qui vont chacune intervenir dans des cas spécifiques. 

Pour moi il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode. À mon sens, un bon ostéopathe est celui qui va aller piocher dans sa boîte à outils, et qui va trouver la meilleure méthode en fonction des “pathologies” présentées. Soit votre ostéopathe connaît et pratique plusieurs techniques qui se complètent, soit il sera suffisamment ouvert pour vous orienter vers un spécialiste qui pourra compléter son approche et son travail. C’est comme dans l’enseignement, pour un problème on peut avoir plusieurs façons de le régler. Un professionnel qui sortira de formation n’aura peut être qu’une ou deux méthodes, alors qu’un professionnel de plusieurs années d’expérience en aura peut-être plusieurs. Si ce dernier se rend compte que le problème est réglable par exemple par une personne qui travail à pied, il orientera le cavalier auprès d’un autre professionnel dont c’est la spécialité

Alors, quelles sont les différentes techniques utilisées à ce jour? 

PS : je n’ai pas la science infuse et ne suis pas ostéopathe, il se peut donc qu’il en existe encore d’autres qui ne sont pas présentées ici, N’hésitez pas à partager votre vécu, vos expériences dans le domaines en commentaire en bas de cet article. 

  • ostéopathie viscérale: elle s’intéresse au mouvement des organes les uns par rapport aux autres.

 

  • ostéopathie crânienne: cette technique est plus utilisée sur les humains que sur les chevaux (de ce que j’en ai vu). Elle vise à redonner de la mobilité aux os du crânes, et au couple qu’ils forment avec le sacrum. 

 

  • ostéopathie structurelle (musculo-squelettique): cette technique vise les os, leur mouvement dans les articulations, et les muscles. C’est cette technique qui fait “craquer” : l’ostéopathe va mettre en tension l’articulation et lui imprimer une impulsion rapide mais de faible amplitude de façon à libérer les structures.

 

  • ostéopathie tissulaire: cette technique repose sur le fait que notre corps n’est que tissu; cellulaire, sanguin, musculaire, cutané … et elle repose sur le fait que ces tissus gardent une “mémoire” de certains problèmes qui restent ancrés en eux.

 

  • ostéopathie énergétique: c’est une technique difficile à définir, car l’énergie elle-même est difficile à définir. Pour certains elle est représentée par les méridiens, pour d’autres c’est dans les organes, ou dans votre aura que celle-ci circule (dans l’un, dans l’autre, ou partout). Les techniques pour la canaliser et la traiter sont donc toutes différentes. Pour certains on aura juste à poser les mains, pour d’autres on posera des aiguilles, pour d’autres c’est une question de magnétisme. Attention avec cette technique, vu que l’énergie n’est pas quantifiable elle peut vite prêter au charlatanisme. Faites donc appel à une personne compétente qui vous aura été conseillée par le bouche à oreille et dont des personnes de votre entourage auront pu constater les bénéfices après son passage.

On a parlé des énergies … À mon sens, il s’agit là d’un tout autre travail qui viendra compléter le suivi ostéopathique. Quinto et moi sommes suivis en ostéopathie et en shiatsu par exemple.

  • Shiatsu : c’est une méthode manuelle énergétique japonaise issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise qui vise à harmoniser les méridiens du corps, canaux invisibles où circule l’énergie ou Ki (Qi en Chinois) en relation avec les fonctions vitales et les organes du corps ainsi qu’avec les émotions psychologiques. C’est une technique qui se pratique dans le toucher, avec des points de pressions sur certaines zones qui permet d’ouvrir des canaux d’énergies qui auraient pu se refermer.

 

  • Acupuncture : même technique que le Shiatsu mais au lieu d’utiliser les doigts, le praticien travaille avec des aiguilles. Acupression (Shiatsu) et Acupuncture reposent sur la même approche de la santé et sur une vision globale de l’être humain. Elles ont le même objectif : équilibrer l’énergie vitale, et relancer/stimuler les grandes fonctions du corps.

 

  • Reiki : il s’agit d’une méthode de guérison naturelle utilisant l’apposition des mains pour insuffler de l’énergie vitale dans le but de soigner. Le Shiatsu se résumerait au travail sur le corps, et le Reiki au travail sur l’esprit. 

 

  • Tellington TTouch : stimuler l’intelligence cellulaire de l’animal, le libérant des réactions d’agressivité, de fuite ou de blocage, lui accordant ainsi une meilleure réceptivité. Le Tellington TTouch aide à soulager tension, douleur ou inconfort et transforme des animaux nerveux, anxieux ou résistants. Elle vise aussi à améliorer l’attitude et le comportement.

 

  • Lithothérapie : c’est une approche holistique de soin qui vise à soigner les énergies du corps par l’influence subtile que peuvent avoir les minéraux. Cela semble fou au premier abord, mais pour l’avoir testée je peux certifier que ça marche.

Ces approches partent du principe qu’il existe des énergies. Il faut donc le concevoir pour accepter que ces méthodes puissent fonctionner. Pour le coup, je les ais toutes testées sur moi ou sur Quinto et avec bien souvent des résultats surprenants. 

Par exemple, lors de la première séance de shiatsu pour quinto la praticienne remarque qu’aucune énergie ne descend dans ses membres. La première chose que j’ai remarqué après son passage était que Quinto bougeait mieux au trot, ses mouvements étaient plus fluides, je le sentait plus sur ses pieds. Le pourrissement de ses fourchettes à largement diminué également. Sans rien savoir de Quinto elle a aussi trouvé des troubles digestifs, notamment au niveau de l’estomac qu’elle a trouvé complètement vide sur le plan énergétique… Effectivement Quinto était encore en voie de guérison de ses ulcères gastriques. 

Pour ce qui est de moi, je n’ai jamais testé l’acupuncture mais pour ce qui est du shiastu j’aurais du mal à vous expliquer mon ressenti puisque ce dernier m’est propre. Mais je me souviens d’une sensation d’épuisement et de fatigue extrême mêlé à un bien être incroyable après ma séance. Je me souviens que cela m’avait “posé” et “ancré” au sol de façon assez spectaculaire.

Pour ce qui est de la lithothérapie j’ai testé et j’avoue qu’admettre pouvoir être soignée par des pierre peut faire sourire… et pourtant…

A tendance migraineuse, seuls les médicaments pouvaient me soulager. Un jour lors d’un repas de famille je me retrouve prise de migraine, plus de doli***** dans mon sac… Ma sœur me tend alors une pierre verte (une malachite) et me conseil de poser la face plate sur mon front. Je le fais sans grand espoir en souriant et me disant qu’au pire j’aurais l’air bête et qu’au mieux cela pourrait marcher. A ma grande surprise la pierre tient seule sur mon front. Je vaque à mes occupations et finit par complètement l’oublier, jusqu’au moment où celle-ci tombe d’elle même. C’est alors que je remarque qu’à ce moment là je n’ai plus mal à la tête. Hasard? je ne sais pas. Mais quoi qu’il en soit maintenant j’ai certaines pierres autour de moi, j’en  utilise pour les méditations, j’ai toujours une malachite dans mon sac, je porte de l’ambre…

ATTENTION cela ne suffit pas, et ne remplace pas un suivi vétérinaire. Si votre cheval présente une colique, la première chose à faire est d’appeler le vétérinaire et non pas le Saint-Esprit de l’intestin en faisant la danse du ventre autour de votre cheval … 

h

Les méthodes alternatives connaissent aussi cet effet de mode et les praticiens apparaissent comme des champignons après la pluie. ATTENTION, ce n’est pas parce que votre voisin du coin a suivi une formation de 2 jours en acupuncture qu’il est habilité et dispose des connaissances nécessaires pour travailler en toute autonomie sur votre animal. Un travail sur les méridiens mal fait peut être très néfaste au bien-être de votre animal. Le mieux est d’écouter le bouche-à-oreille, qui sera votre meilleur allié dans le choix de la personne à faire intervenir. Je vous conseille grandement d’essayer également sur vous. (Pour l’avoir fait en Shiatsu, avec la praticienne qui manipule Quinto, je peux vous assurer que c’est frappant et que j’ai mieux compris ce que pouvait ressentir mon cheval après ses séances.)

Bref, soyez acteurs de vos choix et de vos décisions, lisez des articles, renseignez-vous, testez et écoutez ce qui se murmure autour de vous. N’hésitez pas à demander des avis et à faire converger les informations. Restez ouverts et observez les effets (ou non) qu’aurait telle ou telle méthode. Faites intervenir des professionnels qui seront suffisamment ouverts pour vous orienter vers une méthode qui pourrait mieux convenir à votre animal, et qui sera intéressé par les résultats.

Aucune méthode n’est la bonne, toutes ces techniques (ostéopathiques et/ou énergétiques) sont en fait de simples outils qui viennent remplir la caisse à outilsmanipulation physique et énergétique du vivant”. Certains professionnels disposent de plusieurs outils, d’autres non. Personne n’a la science infuse, et un jeune praticien qui se remet en question sera toujours mieux équipé qu’un praticien plus âgé mais coincé dans ses habitudes et ses croyances. 😉